share
Version imprimable

Current Size: 100%

Les nouveaux médecins

entete

Les nouveaux médecins

Pour revenir à la lettre d'information

Au sein du Groupe Hospitalier, ce sont plus de 4300 agents et cent métiers qui concourent à assurer chaque
jour des soins et des prestations de qualité. Parmi ceux-là, plus de 300 médecins exercent sur nos différents sites.


Les derniers médecins ayant intégré l’établissement sont :

    • >     Dr Anne CORBY - Oncologie (Hématologie)
      • Secrétariat hôpital de jour : 05 46 45 53 01
      • Secrétariat consultations publiques, Hospitalisation complète et de semaine : 05 46 45 88 67
      • Secrétariat du secteur privé - Centre Saint-Michel : 05 46 43 90 83
      • Radiothérapie : 05 46 43 61 73
    • >     Dr Pierrick DAVONNEAU - Centre de Soins de Suite de Marlonges (Médecine générale)
      • Secrétariat : 05 46 27 48 48
    • >     Dr Julien HOAREAU - Imagerie (Radiologie interventionnelle)
      • Secrétariat : 05 46 45 51 89
    • >     Dr Célia PAPLEUX - SSR (Gériatrie)
      • Bureau administratif SSR : 05 46 45 69 39  - 05 46 45 6140

 

Rendez-vous le mois prochain pour découvrir les entretiens avec les autres praticiens.

Entretien avec le Dr CORBY - Hématologue

Docteur CORBY, vous avez pris vos fonctions au Groupe Hospitalier au mois de juin. Quel est votre parcours ?
Dr AC.
Je suis pédiatre de formation, et j’ai voulu me spécialiser en cancérologie pédiatrique. Mes stages m’ont conduite jusqu’à l’Institut Gustave Roussy, où j’ai passé une année très enrichissante. Mon clinicat de 2 ans ½ s’est poursuivi à Angers, en oncologie-hématologie pédiatrique, mais surtout en hématologie adulte. C’est à ce titre que je suis venue renforcer l’équipe d’Oncologie adulte du Groupe Hospitalier de La Rochelle-Ré-Aunis.
 

Quels sont les projets de développement dans votre discipline ?
Dr AC.
Le Dr Emmanuel Fleck souhaite, depuis longtemps, permettre au GHLRRA de bénéficier d’une unité d’Hématologie. Cet objectif de construction me semble vraiment très intéressant, ce d’autant qu’il permettrait pour les patients une prise en charge de proximité et de qualité, en évitant les transferts qui peuvent l’être et les délais de consultations.
Mon arrivée et ma double compétence pourraient apporter une autre patientèle, celle des adolescents et jeunes adultes, chère aux directives des différents plans cancers du gouvernement.
Avec une demie journée par semaine consacrée aux pédiatres, nous aimerions développer l’oncologie pédiatrique, en lien avec la Clinique de l’enfant du Groupe Hospitalier et les CHU des régions voisines. Toujours dans l’idée d’un soin de qualité, pour éviter, quand cela est possible, aux petits bouts et leurs familles de faire des kilomètres !
 

Pourquoi avoir choisi le GH de la Rochelle-Ré-Aunis ?
Dr AC.
Je n’ai pas voulu, ni réussi à, choisir entre les enfants et les adultes. J’aime être proche de mes malades. Un Centre Hospitalier Universitaire ne permet pas facilement ce double exercice et cette proximité.
L’accueil, l’investissement et le dynamisme de l’équipe d’Oncologie ont été des éléments déterminants. La situation géographique du GHLRRA nécessite d’être un vrai centre de compétence, autonome pour beaucoup de disciplines. Et je trouve cela très motivant.
Bien sûr, sur un plan plus personnel, le choix de La Rochelle reste celui de la qualité de vie, et a le grand avantage de me rapprocher de ma famille et de mon entourage.


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Entretien avec le  Dr HOAREAU - Radiologue interventionnel

Docteur HOAREAU, vous avez pris vos fonctions au Groupe Hospitalier au mois de mai. Quel est votre parcours ?
Dr JH.
Après mon internat au CHU d’Angers, entre 2009 et 2014, j’ai occupé un poste de praticien contractuel au CHU de Bordeaux, avec une activité centrée sur l’imagerie abdominale et la radiologie interventionnelle digestive et vasculaire.
 

Justement, pouvez-vous nous dire en quoi consiste la radiologie interventionnelle ?
Dr JH.
Il s’agit de l’ensemble des actes médicaux invasifs réalisés par les radiologues et ayant pour but le diagnostic et/ou le traitement et réalisés sous guidage et sous contrôle d’un moyen d’imagerie (radiologie conventionnelle, ultrason, scanner ou IRM).
 

Quels sont les bénéfices de la radiologie interventionnelle pour les patients ?
Dr JH. Ils sont nombreux. La radiologie interventionnelle offre au patient des actes moins invasifs, moins douloureux et permet ainsi un retour à domicile plus rapide. Elle est aujourd’hui tout à fait indiquée pour des pathologies du foie, du poumon ou du rein.
A titre personnel, je ne peux pas me passer de cette activité, synonyme d’un suivi complet du patient par le biais de consultations et d’actes techniques.
 

Pourquoi avoir choisi le GH de la Rochelle-Ré-Aunis ?
Dr JH. Je souhaite notamment  développer la radiologie interventionnelle sur le Groupe Hospitalier, en lien avec mes confrères radiologues les Docteurs LANDOIS et ROLLAND ainsi que mes confrères oncologues.
Sur un plan plus personnel, ma femme qui est médecin généraliste et moi apprécions tout particulièrement la qualité de vie qu’offre La Rochelle.